8 simples conseils d’auto-défense que toutes les femmes devraient connaître !

Accueil » Astuces » 8 simples conseils d’auto-défense que toutes les femmes devraient connaître !

En matière d’autodéfense, nous devons tous être mieux préparés. Selon les sociétés, les hommes sont encouragés dans leur jeunesse à être plus combatifs et à se battre les uns avec les autres pour développer leur force.

Pour les femmes, ces genres de comportements sont moins encouragés. Ajoutez à cela le fait que les femmes sont souvent plus petites que les hommes et qu’il existe un besoin réel de connaissance de l’autodéfense de base. Heureusement, Voici quelques simples conseils d’auto-défense que chaque femme devrait savoir.

1. Commencez par identifier les parties vulnérables sur le corps humain :

Bien que vous puissiez être en désavantage au niveau de la taille, le fait de reconnaître les points faibles d’une personne peut vous aider à vous protéger contre la personne. Avant tout, les point d’attaques doivent porter sur les yeux, le nez, la gorge, la poitrine, les genoux et l’aine. Plutôt que d’essayer de porter des coups dans d’autres zones, optez d’abord pour ces points spécifiques.

2. Pratiquez plusieurs de ces mouvements les plus simples et les plus susceptibles de blesser votre agresseur :

Le premier consiste à contrôler le poignet et à écarter les doigts. Avec les deux mains, attrapez l’auriculaire et l’annulaire dans une main et le majeur et l’index dans l’autre. Avec le contrôle de la main, tirez les doigts dans des directions opposées et pliez le poignet vers l’arrière.

Dans le deuxième mouvement, viser la gorge de votre agresseur avec un poing ou des doigts pointus, spécifiquement entre les clavicules ou dans la pomme d’Adam. Enfin, le troisième mouvement est le plus universel: le genou ou le coup de poing dans l’aine et l’utilisation de la distraction pour s’enfuir.

a33a54d05d9c5c08641c0539246ac66e

3. Si vous êtes attaqué d’en face, faites-vous de l’espace:

Si vous avez juste un peu d’espace et ne pouvez pas lever les mains, poussez vos mains en avant et faites un poing devant votre bassin pour obtenir un peu plus d’espace. Après cela, donner un coup de tête à votre agresseur dans le nez et suivez cela avec une attaque du genou à l’aine.

9f9460db0a5ceafa65ff662fc14117d5

4. Utilisez des techniques simples pour libérer vos mains.

Si votre agresseur attrape votre poignet pour contrôler vos mains d’en haut, passez votre poignet vers le pouce, vers le haut et vers le bas pour rompre l’adhérence. Si votre bras est en dessous, vous pouvez également tirer pour déséquilibrer l’agresseur.

98d0f8ec7a30d59db7fdc10985b0c1f1

5. Attaque par derrière :

Si vous êtes attaqué par derrière, penchez-vous pour essayer de cogner le nez de l’agresseur avec votre tête. Même si vous le manquez, ce n’est pas grave, votre adversaire mettra une de ses jambes en avant. Dans cette position, penchez-vous et saisissez la jambe et essayez de la sortir de dessous.

a0f300effdad0997aab647210fef7562

6. Attaque sur le côté :

Si quelqu’un vient vers vous par le côté, utilisez des coups de coude sur le visage et l’aine. Une attaque bien placée sur le côté du temple fera aussi beaucoup de mal à la personne.

16482faa6d41b93b2134d1e542a2e3bf

7. Attaque en étant coincé contre un mur :

Ce que vous faites ici dépend en grande partie de leur langage corporel et de votre position par rapport à eux. La règle principale est d’attaquer la position la plus vulnérable. Si leurs bras sont levés, attaquez les aisselles. Si l’un de vos bras est bas et libre, utilisez-le pour attaquer le cou ou la mâchoire. Si vous êtes épinglé, attaquez avec votre tête.

644e1802337ce5e5bf048bef3db1f67a

8. Attaque depuis le sol :

Enfin, si vous êtes agressé au sol, la meilleure chose à faire est d’utiliser les techniques de jiu-jitsu. Les principes fondamentaux sont de gérer la distance entre vous et votre agresseur. Si vous êtes épinglé avec quelqu’un qui est en dessus de vous et vos mains au niveau de votre gorge, prenez un des bras par le triceps et le poignet, tout en accrochant votre pied derrière le sien du même côté. Après cela, reliez vos hanches et faites rouler votre agresseur sur le côté.

Si cela est impossible, il peut être préférable de «serrer» votre agresseur le plus près possible de vous afin de l’épuiser et qu’il ne puisse pas vous faire du mal. Dans ces positions, attendez une ouverture pour l’attaquer en retour, essayez d’étouffer l’adversaire ou donnez-lui un coup de pied en arrière pour vous libérer.

Sources: Bright SideYouTube/graciefan1925

Likez cet article sur Facebook

VOUS AIMEREZ AUSSI