Une compagnie aérienne refuse de laisser un père prendre le vol avec son bébé ! Une infirmière leur vient au secours !

Accueil » Histoire inspirante » Une compagnie aérienne refuse de laisser un père prendre le vol avec son bébé ! Une infirmière leur vient au secours !

Dans un monde fortement égoïste, c’est toujours réconfortant de voir qu’il y a des personnes gentilles qui n’hésitent pas à venir en aide aux personnes qui en ont besoin. Dans ce contexte, on comprend bien pourquoi cette histoire est devenue virale.

Un homme du nom de Rubin Swift, vivant à Cleveland, en Ohio, s’est récemment rendu   Phoenix, en Arizona, pour une raison plus que louable. Il s’est rendu en Arizona pour récupérer sa fille, Ru-Andria, dont il était parvenu à obtenir la garde.

Après avoir quitté l’hôpital, Rubin et sa fille de quatre jours sont arrivés à l’aéroport international de Sky Harbor. Il s’est assuré d’apporter une note du docteur déclarant que Ru-Andria était autorisé à prendre l’avion.

Cependant, l’agent de la billetterie à l’aéroport a déclaré qu’ils ne pouvaient pas monter à bord de l’avion. Pour cause, leur politique interdit aux bébés de moins de sept jours de voyager en avion. Une information dont il n’avait pas connaissance au paravent.

Dans une région inconnue du pays et sans amis ou famille pour venir à sa rescousse, Rubin était dans un état de panique. Lui et son bébé étaient sur le point d’être bloqués là pendant trois jours entiers jusqu’à ce que Ru-Andria soit âgée d’une semaine!

Mais Rubin se souvint d’une vieille femme qu’il avait rencontrée à l’hôpital le jour de la naissance de Ru-Andria. Joy Ringhofer, bénévole au Banner University Medical Center, a bercé Ru-Andria dans les minutes qui ont suivi sa naissance.

Quand Rubin est entré dans la salle d’accouchement et a vu Joy tenir sa petite fille, les deux inconnus avaient fait connaissance et s’étaient tout de suite liés d’amitié. Alors s’étant souvenue de Joy, Rubin s’est  décidé à lui passer un coup de fil pour lui expliquer sa situation.

Il fût encore plus surpris pas la réponse de celle-ci que celle de l’agent de la billetterie. «Je viens te chercher et je te ramène à la maison», dit-elle sans hésitation. Rubin était confus, ne sachant pas si la dame se proposait de les conduire en voiture jusqu’en Ohio où si c’était pour les amener chez elle.

Mais une fois que Joy s’est arrêtée et qu’ils ont commencé à rouler sur l’autoroute, Rubin s’est rendu compte qu’ils allaient chez Joy. Ce qui a suivi a été trois jours de gentillesse et d’altruisme qui restaureront votre foi en l’humanité

Regardez la vidéo ci-dessous :

Likez cet article sur Facebook

VOUS AIMEREZ AUSSI

Loading...