Une femme de 88 ans se fait dire que sa petite fille est morte en 1949, puis entend les paroles : « Je ne suis pas morte »

Accueil » Famille » Une femme de 88 ans se fait dire que sa petite fille est morte en 1949, puis entend les paroles : « Je ne suis pas morte »

Un nouveau-né en bonne santé est un cadeau extraordinaire, surtout pour ceux d’entre nous qui sont plus sensibles à la fragilité d’un bébé en pleine croissance et à l’inquiétude que quelque chose pourrait mal tourner.

Je ne peux qu’imaginer la douleur de porter un enfant, d’accoucher et d’apprendre que votre bébé est mort.

Geneviève Purinton avait 18 ans lorsqu’elle a donné naissance à une magnifique petite fille en Indiana. Quand elle a eu son enfant en 1949, les temps étaient différents et, comme elle était jeune femme célibataire, ses médecins ont enlevé le bébé de Geneviève et lui ont dit qu’elle était morte.

Fox / Youtube

Je ne peux pas imaginer à quel point cette nouvelle a dû être déchirante. Tout ce que cette femme voulait, c’était tenir son bébé, mais elle n’a même pas eu le choix.

« Quand je leur ai dit que je voulais voir le bébé, elle m’a dit qu’elle était morte, » a dit Geneviève à Fox News.

Malheureusement, Geneviève n’a jamais eu d’autres enfants après qu’une hystérectomie l’ait rendue incapable de concevoir.

À 88 ans, cette gentille dame, qui avait tant souffert, s’est retrouvée seule dans un centre d’aide à la vie autonome à North Tampa, en Floride ; la seule survivante de sa famille qui comptait huit enfants.

Mais elle ne savait pas quelle surprise elle allait avoir.

Fox / Youtube

À environ 1 500 milles de l’endroit où vit Geneviève, une femme appelée Connie a reçu une trousse de test ADN pour Noël.

Connie a été adoptée alors qu’elle n’était qu’une nouveau-née par une famille en Californie. Mais, dès l’âge de cinq ans, elle s’était demandé qui était sa vraie mère et elle s’est immédiatement mise au travail pour voir ce qu’elle pouvait la retrouver.

Ses recherches l’ont menée à une femme qui a reconnu la mère biologique de Connie comme sa tante et lui a appris qu’elle était toujours en vie.

Les retrouvailles ont été émouvantes et cette douce dame ne se sent plus seule au monde après avoir non seulement découvert sa précieuse fille, mais aussi ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants.

Regardez cette belle réunion dans la vidéo ci-dessous. C’est l’exemple parfait qu’il n’est jamais trop tard.

Il n’y a rien de mieux que la famille, même si vous avez dû passer 69 ans séparés. C’est une si belle histoire.

Partagez-la avec votre famille et dites-leur à quel point ils comptent pour vous !

Likez cet article sur Facebook

VOUS AIMEREZ AUSSI

Loading...