La Grèce interdit les balades touristiques sur le dos des ânes aux personnes de 100 kg et plus suite aux abus envers ces animaux

Accueil » Animaux » La Grèce interdit les balades touristiques sur le dos des ânes aux personnes de 100 kg et plus suite aux abus envers ces animaux

Une avancée majeure a été réalisée en Grèce concernant les terribles blessures subies par des ânes obligés de transporter des touristes en surpoids dans les routes étroites de Santorin.

Selon Metro, le pays a interdit aux touristes en surpoids de monter sur des ânes, suite au mouvement des militants pour mettre fin aux balades. Les ânes sont obligés de gravir plus de 500 marches pour que les touristes puissent apprécier la vue du haut de Fira, la capitale de Santorin.

Les défenseurs des droits des animaux ont publié une série d’images « en coulisse » illustrant les blessures graves que les ânes subissent chaque jour à cause de l’excès de poids, ce qui a poussé les gens à réclamer des changements.

Selon les informations rapportées, le ministère du Développement rural et de l’Alimentation du pays a publié une nouvelle série de réglementations visant à protéger les ânes à la suite d’un contrecoup généralisé des images.

Ils affirment que les ânes ne sont plus autorisés à porter des charges de plus de 100 kg, ce qui devrait réduire considérablement le risque de blessures à la colonne vertébrale et des plaies causées par des selles mal ajustées.

Le bulletin indique : «Les propriétaires d’équidés doivent veiller à ce que leur état de santé soit excellente. Il devrait également y avoir du matériel de désinfection dans leurs locaux et leurs postes de travail.

«En aucun cas, ne doivent être utilisés des animaux inaptes au travail, c’est-à-dire des animaux malades, blessés, des animaux ayant une grossesse avancée, ainsi que des animaux avec un mauvais entretien des sabots. Les animaux doivent recevoir une nourriture appropriée et suffisante ainsi que de l’eau fraîche tous les jours dans des récipients ne pouvant pas être contaminés et nettoyés au moins une fois par jour. Les équidés qui travaillent ne devraient pas avoir un poids excessif pour leur taille, leur âge ou leur condition physique. ”

Toutefois, il reste ceux qui pensent que les ânes devraient être entièrement libre, pas seulement un répit pour transporter des passagers en surpoids. Pour le moment, il s’agit là d’une grande victoire pour les militants et ceux qui défendent les animaux.

Likez cet article sur Facebook

VOUS AIMEREZ AUSSI