Un juge de l’Ohio se montre très créatif avec les sentences prononcés contre les personnes coupables d’abus envers des animaux !

Accueil » Animaux » Un juge de l’Ohio se montre très créatif avec les sentences prononcés contre les personnes coupables d’abus envers des animaux !

Pour toute personne qui aime les animaux, il est navrant de penser qu’une créature innocente puisse être blessée, négligée ou maltraitée juste parce qu’il n’est pas humain. Mais helas !

Cela arrive bien trop souvent, sans que les personnes coupables ne soient inquiétées de quoi que ce soit. Heureusement, il y a un juge qui semble en avoir marre de l’impunité des abus envers les animaux, alors, il a décidé de faire preuve de créativité.

Le juge Michael Cicconetti, de l’Ohio, donne des leçons aux responsables d’abus envers les animaux. En espérant que cela leur pousse à changer leur manière de traiter ces pauvres créatures.

L’amour du juge Cicconetti pour les animaux a commencé quand il a eu son premier chien. Herman était un mélange de Teckel qui devint rapidement son meilleur ami pendant l’enfance. Maintenant, le juge Mike a un Bouvier bernois de 10 ans appelé Kasey, et son amour des animaux reste inchangé.

Cette compassion du juge de Painesville, pour les animaux le suit dans la salle d’audience, mais bien sûr, il doit encore suivre les paramètres de la loi. Cela signifie qu’il ne peut pas donner des «punitions cruelles ou inhabituelles», mais il peut tout de même se montrer un peu créatif.

Le juge Mike dit que ses peines ne mettront personne en danger, mais « cela ne signifie pas qu’elles ne peuvent pas faire face à un peu d’inconfort et d’embarras ». Ce qu’ils font vivre d’ailleurs aux animaux sur une plus longue période.

Par exemple, une femme a été mise devant le juge Mike après que son chien a été retrouvé vivant dans la saleté totale. Donc, le juge a pensé qu’il serait juste pour la femme de passer une journée entière à la décharge locale malpropre et malodorante. Celle-ci, n’était bien sûr pas ravie, mais le juge Mike avait des mots pour elle :

« Je veux que vous passiez du temps à la décharge du comté. Je veux qu’on trouve la plus puante, la plus malodorante, la plus odieuse des décharges, et que vous y restez demain pendant 8 heures. C’est une mesure nécessaire pour que vous preniez conscience de ce que vous avez fait à ce chien. Si vous vomissez, tant mieux ».

Dans un autre cas, une femme avait abandonné 35 chatons dans les bois. Le juge l’a donc condamnée à passer seule une nuit dans les bois, en plus d’une peine d’emprisonnement et d’une amende.

« Comment vous sentiriez-vous sir on vous laissait dans un parc de métro tard le soir, passer la nuit à écouter les coyotes … écouter les ratons laveurs autour de vous dans la nuit noire, et vous asseoir dehors dans le froid ne sachant pas où vous irez pour prendre votre prochain repas, ou ne sachant pas quand vous allez être secouru? »

Le juge Mike espère que ses peines faisant la manchette créent une prise de conscience sur la maltraitance des animaux et ses conséquences; non seulement pour les coupables mais aussi pour le public de manière générale. Il veut que les gens sachent que c’est un crime.

Le juge créatif et amoureux des animaux a déclaré qu’il n’a jamais manigancé ou pris une décision consciente sur ces peines intéressantes, mais qu’il a commencé à les prononcer lorsqu’il a remarqué une tendance chez les récidivistes.

Comme ils ne semblaient pas apprendre leurs leçons, le juge a voulu trouver un moyen de les pousser à prendre conscience de l’ampleur de leurs actes. Cependant, le juge Mike dit que les sentences ne sont pas préméditées. Il attend que tous les détails de l’affaire soient entendus avant de prendre une décision finale.

En fin de compte, le juge Mike Cicconetti espère que des évaluations mentales seront bientôt nécessaires pour les crimes liés aux animaux. De plus, il aimerait voir un registre des mauvais traitements des animaux, un peu comme un registre des délinquants sexuels, afin qu’ils puissent être identifiés.

Que pensez-vous des sentences du juge Mike pour les oppresseurs d’animaux?

Likez cet article sur Facebook

VOUS AIMEREZ AUSSI

Loading...