Philippines : Le gouvernement procède à une descente armée dans une clinique

Accueil » Histoire inspirante » Philippines : Le gouvernement procède à une descente armée dans une clinique

Farrah Agustin-Bunch du Centre de médecine naturelle DFAB aux Philippines a fait l’objet d’un raid armé du gouvernement qui a entraîné la fermeture de son établissement, envoyant des centaines de patients dans les rues.

Reconnue pour aider les patients atteints de cancer et à le vaincre sans recourir à une chimiothérapie ou à une radiothérapie toxiques, la docteure Farrah est devenue une légende des soins de santé aux Philippines avec des sites de fans comme DrFarrahCancerCenter.com vantant ses traitements holistiques couronnés de succès.

La docteure Farrah est un médecin agréé avec plus de trois millions de suiveurs sur sa page Facebook. Elle fait la promotion des thérapies nutritionnelles et évite les médicaments toxiques ou la chimiothérapie. En raison de son plaidoyer en faveur de la médecine naturelle, elle a été diabolisée, terrorisée et maintenant menacée de mort par des éléments pro-pharma travaillant conjointement avec la FDA du gouvernement des Philippines.

« Aujourd’hui, les vies de mes enfants, de mes patients et de moi-même sont menacées si je laisse le cabinet ouvert » a-t-elle écrit dans un message publié sur Facebook le 19 août dernier. « Je dois fermer temporairement pour la sécurité de mes enfants et de mes patients. Cela me brise le cœur de faire cela. »

Menacé de mort, des messages lui ont été envoyé disant : « ils forment une équipe pour éliminer toute votre famille. »

Cela concorde avec les menaces de mort proférées contre des médecins holistiques, qui ont été documentées de manière exhaustive par Erin Elizabeth de HealthNutNews.com.

Le message dit :

« Doc Farrah, c’est pour notre propre sécurité. J’ai reçu un message d’une source très fiable, qu’ils forment une équipe pour sortir toute votre famille. Cela pourrait arriver très bientôt. Restez en sécurité et que Dieu vous protège. »

Cet incroyable médecin, qui avait une clinique de renommée mondiale où les patients pouvaient être vus gratuitement, a dû fermer ses portes brusquement. La Dre Farrah avait été forcée de fuir pour sa propre sécurité.

Ses efforts sont en cours pour aider à défendre la liberté de santé aux Philippines, où des centaines de personnes meurent chaque jour de la pollution considérable qui sévit dans les grandes villes surpeuplées des Philippines.

La Dre Farrah a lancé une page GoFundMe afin de collecter des fonds pour la défense juridique du choix du patient en matière de médecine naturelle, voici le lien : https://www.gofundme.com/natural-medicine-legal-defense-fund

 

Likez cet article sur Facebook

VOUS AIMEREZ AUSSI